Le mécénat vert entre en action - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 16 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
17
2018

Affaires locales et environnement

Le mécénat vert entre en action

Mercredi 26 Avril 2017
نسخة للطباعة
• Signature de 16 conventions avec des entreprises privées et publiques
Le mécénat vert entre en action

 

Le ministère des Affaires locales et de l’environnement a lancé,hier, un programme de mécénat vert tendant à faire participer les entreprises économiques publiques et privées, et tous les mécènes sans distinction à la maintenance et à l’entretien des parcs urbains et espaces verts à travers la signature de conventions de partenariat tripartites à cet effet entre le ministère, la municipalité concernée et l’entreprise économique mécène.

Quelques 16 conventions de mécénat vert ont été signées, hier, au cours d’une cérémonie organisée, à Tunis, sous la présidence du ministre des Affaires locales et de l’environnement, Riadh Mouakher, avec autant d’entreprises économiques dont 15 privées et une entreprise publique. Elles ont été signées par le ministre, au nom de son département, les responsables des entreprises mécènes et les présidents des communes concernées situées dans le Grand Tunis, sauf une à Bizerte. On en signale, entre autres, la municipalité de Tunis, les communes de la Goulette, du Kram, de la Marsa, de l’Ariana et d’Ezzahra.

Le ministre a indiqué qu’une vingtaine de conventions similaires vont être signées dans les semaines à venir au profit de municipalités situées dans 10 autres gouvernorats, en attendant la généralisation du programme de mécénat vert à l’ensemble du pays, avant la fin de 2017.

Les entreprises économiques mécènes s’engagent à assurer la maintenance et l’entretien des parcs urbains et espaces verts ainsi que leur équipement de divers accessoires propres à améliorer les conditions d’accueil dans ces zones vertes, comme les sièges, les bancs ou encore les petits équipements de jeu pour enfants, et ce en concluant des marchés dans ce but avec les petites entreprises de jardinage, les pépiniéristes et autres professionnels dans le domaine des espaces verts. Pour toute récompense, une stèle mentionnant l’entreprise mécène sera érigée dans chaque parc ou espace vert concerné, car le mécénat est par définition une opération généreuse et non lucrative.

Le ministre et les divers partenaires à ce programme ont mis l’accent sur sa contribution attendue à la promotion des parcs urbains et espaces verts qui ont souffert ces dernières années d’atteintes graves au point que certains sont devenus des points noirs et des dépotoirs. Ils ont émis l’espoir qu’il ne manquera pas également à diffuser l’esprit du mécénat vert, du sens écologique et de la responsabilité sociétale des entreprises économiques publiques et privées.

De son côté, le département des Affaires locales et de l’environnement met en œuvre un programme national, financé par le budget de  l’Etat et axé plutôt sur la maintenance et la création des espaces verts dans les quartiers populaires.

Salah BEN HAMADI