Rien n’est perdu, le maintien reste dans les cordes - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Aug.
18
2019

L’ASM en position de relégable :

Rien n’est perdu, le maintien reste dans les cordes

Vendredi 7 Avril 2017
نسخة للطباعة
Rien n’est perdu, le maintien reste dans les cordes

 

L’ASM a terminé la phase aller du play-out à la peu confortable 6ème place avec 6 points à son actif sur 21 possibles. C’est dire que les marsois ont perdu plus du tiers des points dont 7 sur leur terrain en se faisant battre par le SG et en se faisant tenir en échec par l’ASG et samedi dernier contre le CSHL. 

En position de potentiel relégable, l’ASM est appelée impérativement à gagner lors de la phase retour ses matchs à domicile et limiter au mieux les dégâts en déplacement et particulièrement face à des concurrents directs. Cela demande beaucoup de confiance en ses moyens et mental de fer pour éviter la pression des matchs. Cette pression a déjà joué de très mauvais tours aux joueurs comme samedi contre le CSHL lorsqu’ils ont laissé passer une grosse occasion de remporter les points de la victoire, ratant des occasions faciles qui leur auraient procuré plus de confiance et un meilleur classement.

Lors de la trêve de deux semaines, Tarak Thabet aura du pain sur la planche pour résoudre les problèmes de couvertures défensives et d’exploiter au mieux les potentialités offensives des attaquants qui ont péché durant la majeur partie de la phase aller d’un manque flagrant de présence dans la zone de réparation adverse excepté leur prestation contre le CSHL en se procurant au moins d’une dizaine d’occasions, mais ont buté sur un excellent Larbi Mejri, comme ils ont été d’une inefficacité criarde. 

D’ailleurs, Tarak Thabet était à la fin de rencontre de samedi conscient des points faibles de son équipe. Il a mis l’accent sur la naïveté défensive de ses joueurs qui se sont fait avoir sur deux contres alors qu’ils ont été prévenus avant la rencontre des risques qu’ils peuvent encourir. L’entraîneur marsois a également parlé des nombreuses occasions gaspillées considérant que cela incombe à la pression de la rencontre mais aussi à la précipitation et au manque de concentration. 

Il devait estimer que son équipe peut encore sauver sa place parmi l’élite, mais cela passe nécessairement par une approche offensive plus prononcée lors des rencontres à domicile et particulièrement celle de la prochaine journée contre l’ESZ qui devrait constituer un tournant dans la course de l’équipe pour éviter la relégation.  En effet lors de la phase retour qui débutera le dimanche 16 avril, l’ASM aura à jouer 3 rencontres d’extrême importance à domicile respectivement face à l’ESZ, le CAB et la JSK soit trois concurrents directs à battre absolument, et devra effectuer 4 déplacements dont 2 consécutifs à Gabés pour rencontrer le SG puis l’ASG, un troisième déplacement à Tataouine et enfin clôturera la saison à Hammam-lif.

Ainsi, il parait clairement que l’ASM n’a pas encore abdiqué et ses chances de maintien sont, sur le papier, plus importantes que le risque de relégation, mais ceci reste tributaire de ses performances sur son terrain fétiche du Chtioui qui ne lui est finalement pas aussi favorable qu’on le pense, puisqu’il a permis jusque-là aux visiteurs parmi les équipes menacées, de mieux se défendre et de fermer toutes les issues. A Tarak Thabet de trouver les solutions adéquates pour profiter des potentialités individuelles et collectives de son équipe pour atteindre l’objectif.  

M.R