Brèves...Brèves...Brèves...Brèves... - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
22
2019

Brèves

Brèves...Brèves...Brèves...Brèves...

Dimanche 5 Mars 2017
نسخة للطباعة

Gabès: Une cellule takfiriste démantelée

et ses 3 membres arrêtés

Trois takfiristes ont été arrêtés, dans le gouvernorat de Gabès. Agés entre 24 et 28 ans, ces suspects ont avoué adopter la pensée takfiriste et avoir participé aux activités de l’organisation terroriste interdite « Ansar Al-Chariaâ »

Après investigations, il a été prouvé que les 3 membres arrêtés ont fait l’éloge des opérations terroristes perpétrés par l’organisation terroriste Daech, qualifié les sécuritaires de ‘’taghout’’, appelé à l’abolition du régime démocrate et à l’instauration de la ‘’Khilafa’’.

 

Monastir: 4 individus soupçonnés d’appartenance à une organisation terroriste

L’équipe des investigations relevant de la garde nationale de Téboulba du gouvernorat de Monastir a réussi à neutraliser une cellule takfiriste composée de quatre éléments, actifs entre les villes de Moknine (gouvernorat de Monastir) et Mahrès (gouvernorat de Sfax), apprend-on dans un communiqué publié par le ministère de l’Intérieur.

Les investigations menées auprès de deux membres de la cellule, âgés de 30 et 36 ans, et interpellés à Moknine, ont révélé qu’ils communiquaient via l’application de messagerie “Télégram” pour échapper au contrôle policier.

L’un d’eux a avoué être en contact avec un élément takfiriste résident dans un pays arabe, qui lui avait demandé d’envoyer un mandat postal au troisième membre de la cellule, âgé de 29 ans et habitant à Mahrès du gouvernorat de Sfax.

Le quatrième membre de la cellule neutralisée a été interpellé dans la ville de Moknine, il est âgé de 32 ans et donnait des cours dans un atelier de réparation de tracteurs.

Les quatre membres de la cellule ont été transférés au pôle judiciaire de la lutte antiterroriste, après consultation du ministère public. Ils sont soupçonnés d’appartenance à une organisation terroriste.

Tunis: Enquête contre le tireur sur les portraits d’El Wafi et Ouertani

 Le ministère public a donné l’ordre à la brigade de recherche judiciaire de la Garde nationale de Kasserine d’entamer une instruction judiciaire autour de l’incitation à l’assassinat via les réseaux sociaux contre une personne qui habite le gouvernorat de Kasserine. Ce dernier a publié une vidéo sur les réseaux sociaux le montrant tirer sur les photos des animateurs à la chaine El Hiwar Ettounsi Naoufel Ouertani et Samir El Wafi avec un fusil de chasse.

 

Bizerte: Démantèlement d’une cellule d’extrémistes

La brigade de recherche et d’investigation de la Garde nationale à Mateur au gouvernorat de Bizerte a réussi à démanteler une cellule intégriste à la délégation de Sejnane. Cette cellule est formée par cinq éléments âgés entre 25 et 35 ans. Ils sont tous impliqués dans d’autres affaires terroristes. 4 d’entre eux ont déjà purgé des peines entre 6 mois et 4 ans de prison.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur , tous les membres de cette cellule seront poursuivis pour appartenance suspecte à une cellule terroriste. Ils ont été transférés devant le pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

 

Tataouine: Un mort et deux blessés dans un accident de la route

Un accident de la route survenu aujourd’hui, 04 mars 2017, au niveau de la route reliant Tataouine à la Cité administrative, a fait un mort et 2 blessés qui ont été transférés à l’hôpital régional de Tataouine.

Selon le correspondant d’une radio dans la région, une voiture de Taxi et une autre voiture se sont percutées donnant la mort au chauffeur de Taxi.

 

Sidi Bouzid: Décès d’une femme asphyxiée par le gaz

Une femme âgée de 45 ans et originaire de Sidi Bouzid est morte dernièrement, asphyxiée par le gaz à son domicile. Le correspondant d’une radio à Sidi Bouzid rapporte que l’époux a retrouvé sa femme sa vie dans la salle de bain. Les autorités sont intervenues par la suite pour constater le décès et ordonner l’autopsie du corps afin de définir les raisons exactes de la mort.

 

Sousse: Une voiture de transport en commun percute un père et son bébé

Un accident est survenu ce vendredi, au niveau de la route reliant Chott Meriem et Hergla, au gouvernorat de Sousse, quand une voiture de transport en commun “louage” a percuté un père et son bébé de 10 mois. Les deux victimes ont été transportées à l’hôpital universitaire de Sahloul pour recevoir les soins nécessaires, rapporte le correspondant d’une radio de la place. Les habitants de la région se sont aussitôt rassemblés et bloqué la route, en signe de protestation contre les accidents répétés sur cette route. Les manifestants appellent les autorités locales à installer des ralentisseurs de vitesse et ont menacé de les installer eux-mêmes si leur revendication n’est pas réalisée.

 

Mahdia: Naufrage du Chalutier Al Baraka.. le corps d’un dixième marin repêché

La dépouille d’un marin pêcheur, parmi ceux portés disparus suite au naufrage du chalutier Al Baraka survenu le 16 décembre dernier, a été retrouvée ce vendredi 3 mars 2017 au large de Mahdia.

Les unités sécuritaires et maritimes, mobilisées sur place, ont retrouvé la dépouille à 20 mètres de profondeur, a rapporté le correspondant de Jawhara FM dans la région, qui a indiqué que l’identité du marin n’a pas encore été identifiée.

Les opérations de recherche se poursuivent dans l’espoir de retrouver les autres dépouilles, dix corps ont été retrouvés à ce jour.

Mots-clés: 

Articles liés