Handball: Le handball national à la croisée des chemins - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 1 Octobre 2020

Suivez-nous

Oct.
1
2020

Handball

Handball: Le handball national à la croisée des chemins

Dimanche 12 Février 2017
نسخة للطباعة
Handball: Le handball national à la croisée des chemins

Du côté de la fédération tunisienne de handball, le bureau fédéral attend encore le rapport final de la direction technique nationale pour prendre un certain nombre de mesures inhérentes au court terme de l’équipe nationale en prévision de ses prochains engagements. Lesquelles mesures seront arrêtées au vu des propositions émanant de cette même direction technique nationale.

Cette dernière a certes présenté un premier rapport quelques jours après la fin du Mondial, rapport jugé incomplet par les fédéraux dans la mesure où on n’y a pas impliqué une bonne partie de nos techniciens ou plutôt les plus compétents parmi eux.

 

Et rebelote avec une nouvelle évaluation

 La direction technique nationale s’apprête à provoquer une nouvelle réunion, une sorte de table ronde à laquelle seront conviés les entraîneurs des clubs et quelques uns parmi les anciens techniciens qui ont servi le handball national avec la réussite que chacun connaît.

 Le bureau fédéral tiendra alors une réunion au terme de laquelle seront arrêtées les mesures inhérentes aux changements à apporter au niveau de la gestion de la sélection nationale. A commencer par le remplacement de Hafedh Zouabi comme sélectionneur national, un remplacement devenu, par la force des choses, inévitable après les déceptions des Jeux olympiques de Rio et du Mondial de France.

 

L’accord inévitable de la Tutelle

 Une certitude : le nouveau timonier sera un technicien étranger. Au jour qu’il est, aucun contact n’a été entrepris par la fédération, nous assure-t-on, dans la mesure où il faudra tenir compte de l’accord de la Tutelle pour le faire. Laquelle Tutelle aura son mot à dire sur plusieurs points dont en premier le salaire et autres avantages et ce ne sera pas facile par les temps qui courent.

 Il n’y a certes pas d’engagements internationaux dans l’immédiat mais toujours est-il qu’il faudra tenir compte du facteur temps pour remettre en route une équipe nationale qui connaîtra moult changements au niveau de son effectif. Départs de plusieurs éléments qui n’ont plus rien à donner au handball national, inutile de citer des noms même parmi les moins âgés d’entre eux. Faire bénéficier cette sélection nationale d’un sang neuf et d’une hygiène de vie basé sur l’amour des couleurs, la solidarité, la persévérance dans l’effort, qualités qui ont manqué à Rio comme à Metz. Croisons les doigts et attendons voir venir.

R. B. A 

Mots-clés: