Syrie-Forces démocratiques syriennes: Nouvelle phase de l’offensive sur Rakka - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 10 Décembre 2017

Suivez-nous

Dec.
12
2017

Syrie

Syrie-Forces démocratiques syriennes: Nouvelle phase de l’offensive sur Rakka

Dimanche 5 Février 2017
نسخة للطباعة
Syrie-Forces démocratiques syriennes: Nouvelle phase de l’offensive sur Rakka

 Les Forces démocratiques syriennes (FDS), un regroupement d'organisations terroristes soutenues par les Etats-Unis, ont annoncé hier que leur campagne contre Rakka, bastion syrien du groupe Etat islamique, était entrée dans une nouvelle phase.

Dans un communiqué, les FDS expliquent se fixer comme objectif d'encercler Rakka avec le "soutien de plus en plus appuyé de la coalition (conduite par les Etats-Unis) qui assure une couverture aérienne à la progression de nos forces", dit le communiqué.

Elles cherchent également à couper les axes de communication entre Rakka et la province de Daïr az Zour.

Les FDS, qui comptent dans leurs rangs les milices kurdes regroupées sous la bannière des YPG, ont lancé en novembre leur campagne contre Rakka.

Un commandant des FDS a déclaré à Reuters que ses troupes avaient progressé de quelques kilomètres en direction de l'est de Rakka. Elles devront s'emparer de zones entourant la ville et de l'autoroute qui la relie à la province de Daïr az Zour, que l'EI contrôle dans sa quasi-intégralité.

Les FDS sont soutenues dans le nord de la Syrie par plusieurs centaines de membres des forces spéciales américaines. De sources militaires françaises, la France a également joué un rôle de conseiller dans la zone.

L'opération annoncée hier est la troisième phase de la campagne visant Rakka. La précédente visait à s'emparer de zones à l'ouest de la ville et elle n'est pas achevée, les FDS devant encore s'emparer d'un barrage stratégique situé sur le fleuve Euphrate.

 

51 terroristes de l’EI tués par les turcs dans le nord

 L'armée turque a annoncé hier avoir détruit 59 positions de l'organisation terroriste Etat islamique (EI) et tué 51 de ses membres dans le nord de la Syrie.

Sur les 51 hommes neutralisés, quatre étaient des "émirs", des commandant locaux, ajoute l'armée turque. Des appareils de l'armée de l'air ont détruit 56 bâtiments et trois postes de commandement dans les régions d'Al Bab et de Bzagah.

Ces opérations ont été menées dans le cadre de l'opération "Bouclier de l'Euphrate" qui se traduit depuis cinq mois par une présence militaire turque au sol dans le nord de la Syrie afin de combattre les terroristes mais également les milices kurdes.

Parallèlement, les forces de la coalition conduite par les Etats-Unis ont mené huit frappes aériennes dans la région d'Al Bab, détruisant deux positions de défense et deux véhicules armés.

Mots-clés: