Brèves..Brèves..Brèves..Brèves - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
14
2019

Brèves

Brèves..Brèves..Brèves..Brèves

Dimanche 5 Février 2017
نسخة للطباعة

Feriana: Démantèlement d’une cellule terroriste

Une cellule terroriste a été démantelée à Feriana, selon un communiqué rendu public hier par le ministère de l’intérieur.

La même source précise que cette cellule est composée de quatre personnes âgées entre 20 et 22 ans.Avant de procéder à l’arrestation, la brigade de recherche de la Garde nationale a pu identifier une personne qui échangeait des messages avec des éléments takfiristes à l’intérieur et à l’extérieur du pays.C’est lors de l’interrogatoire de cet individu que les quatre autres personnes ont été identifiées.Selon le ministère de l’intérieur, la cellule démantelée préparait des actes de vandalisme à Feriana.Une enquête a été ouverte pour apologie du terrorisme.

 

Ariana: Trafic de cocaïne

L’unité centrale de lutte contre la drogue de la Garde Nationale, ont réussi , à démanteler un réseau de trafic de cocaïne, actif entre la cité Ettadhamen, et la cité Ennaceur, à l’Ariana. Quatre membres de ce réseau ont été arrêtés, âgés entre 23 et 24 ans.

15 grammes de ‘cocaïne’, une balance électronique et une somme de 1800 dinars ont été saisis.

 

Bouficha: Le corps d’un caporal-chef découvert à la caserne militaire

Le corps sans vie d’un caporal-chef de l’Armée nationale a été découvert ce vendredi 3 février 2017 à la caserne militaire de Bouficha, dans le gouvernorat de Sousse.

Les causes du décès demeurent inconnues.Le corps du défunt a été transporté à l’hôpital universitaire de Farhat Hached pour autopsie, tandis qu’une enquête a été ouverte sur ce sujet.

 

Tunis: Sept blessés dans la collision du métro n°5 et un camion benne

La collision entre un métro n°5 et un camion benne a fait 7 blessés.

L’accident est survenu hier matin, au niveau de la caserne de Mefteh Saad Allah. Deux ouvriers et cinq passagers ont été blessés.

Les deux ouvriers ont été transportés à l’hôpital Charles-Nicolle.

 

Gabès: Détention d’un médecin pour faute médicale

Un médecin à l’hôpital de Gabès a été tenu responsable pour la mort d’un patient âgé de 60 ans.

La famille du défunt a été présente à l’hôpital et le fils du défunt s’était insurgé contre la protestation des médecins qui, selon lui, défendent l’indéfendable

Les médecins relevant de l’ordre régional des médecins de Gabes ont protesté, devant le tribunal où leur collègue enquête pour faute médicale.

De son côté, le président du Conseil régional de l’ordre des médecins a affirmé dans une déclaration accordée à une radio de la place que les médecins ne protestent pas contre l’enquête menée contre leur collègue mais contre sa mise en détention qui, selon ses dires, est une précédent incompréhensible.

 

Ras Jedir: Saisie d’une quantité de médicaments par la douane

C’est à Ras Jedir que les agents de la douane ont découvert hier, une quantité de médicaments qui allait être acheminée vers la Lybie.

Le sixième sens des agents de la douane leur a permis de s’apercevoir de ces médicaments qui étaient planqués dans la voiture d’un Libyen.

Le conducteur de la voiture en question a été arrêté et les médicaments saisis.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ces médicaments dont on ignore encore la provenance, sont estimés à 10 mille dinars environ.

 

Sfax: Le cadavre d’un soldat repêché près de Kerkennah

Suite à une large opération de ratissage effectuée par la marine en collaboration avec les forces de la garde maritime, le cadavre d’un soldat a été repêché entre Sfax et Kerkennah.

Le correspondant d’une radio dans la région a indiqué que la victime s’appelle Amine Abid. Il était âgé de 22 ans et est originaire de la ville d’El Jem.

Il était tombé hier d’un bateau de l’armée nationale lors d’une patrouille habituelle dans la région.Notons que les opérations de ratissage sont toujours en cours.

 

A Bou Mhel-El Bassatine: Sept présumés terroristes arrêtés

Sept individus, tenant des réunions suspectes dans un bain-maure à Bou Mhel-El Bassatine (Ben Arous), ont été arrêtés vendredi suite à des informations parvenues à l’unité de recherche et d’investigation de la Garde nationale de la région.

Qualifiés de Takfiristes par le ministère de l’Intérieur, ces éléments, âgés entre 31 et 48 ans, ont choisi de se réunir loin des regards dans un Bain-maure après avoir convaincu le propriétaire de leur réserver les lieux durant une journée.

Le ministère public a ordonné de placer les suspects en garde à vue et d’intenter une action en justice à leur encontre pour suspicion d’implication dans une organisation terroriste.

 

A El Haouaria: Mise en échec d’une tentative d’émigration clandestine

Six personnes qui s’apprêtaient à émigrer clandestinement vers l’Italie, à partir des côtes du Cap Bon, ont été interpelées, par les gardes maritimes de Nabeul, dans une maison abandonnée à El Haouaria.

Les membres du groupe âgés entre 20 et 30 ans et respectivement originaires de Korba, Tunis et Zarzis ont été placés en garde à vue, apprend l’agence TAP auprès d’une source sécuritaire. Des devises d’une valeur de 490 euros et un taxi, ont été saisis, lors de la perquisition.Une enquête a été ouverte.

Mots-clés: