Les explications de l’UTAP - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 6 Août 2020

Suivez-nous

Aug.
7
2020

Crise chronique du secteur laitier

Les explications de l’UTAP

Mercredi 4 Janvier 2017
نسخة للطباعة

 

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP)  a publié  une étude sur le coût de la  production laitière en Tunisie.  Etude qui élucide les causes inhérentes à la crise dans laquelle  se débat le secteur  depuis des  années.

En effet, la centrale agricole énumère les défaillances observées dans les différentes phases allant de la collecte à l’industrialisation en passant par la production.  La surabondance des stocks de lait demi-écrémé des centrales laitières, l’augmentation du coût de la production et la sécheresse  qui a sévi les deux dernières années sont à l’origine de la crise.  

Baisse de la consommation, crise libyenne et fin du système des quotas de l’UE

86 millions de litres de lait ont été collectés durant le mois d’août 2015, contre 58 millions de litres en septembre 2016, dépassant ainsi toutes les prévisions. L’étude a précisé que la chute enregistrée au niveau des ventes de lait demi-écrémé est l’aboutissement de  la conjugaison  de plusieurs raisons. Tout d’abord,  la décision  prise par le  ministère du Commerce  au mois d’avril 2015 interdisant l’exportation du lait vers la Libye. Et puis, la chute du taux de  consommation intérieure.  

Par ailleurs, l’Union Européenne (UE)  a renoncé au système des quotas,  depuis la fin du mois d’avril 2015, qui a coïncidé  avec l’embargo russe sur les produits européens  et la baisse de la consommation en Chine. D’où l’excédent de la production du  lait prêt à  la consommation et du lait en poudre sur le marché européen et la chute des prix internationaux. Les pays européens ont par ricochet  profité de cette situation pour vendre et écouler  leur excédent vers d’autres marchés à l’export dont nos marchés  traditionnels et notamment les pays voisins. 

Khouloud AMRAOUI