Un nouvel hymne à la vie - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Jan.
19
2020

«Hourya» de Leila Toubel

Un nouvel hymne à la vie

Dimanche 25 Décembre 2016
نسخة للطباعة
«Hourya» de Leila Toubel: Un nouvel hymne à la vie

Après l'incontestable succès de "Solwene", Leila Toubel a plus que jamais envie de théâtre. Toujours vigilante, à la pointe de l'engagement et complètement versée dans son art, la comédienne revient dans quelques jours avec un nouveau spectacle.

 

Une soliste entre subtilité et émotion

Dire de Leila Toubel qu'elle est une comédienne ne suffit pas à exprimer son rapport avec les arts de la scène. En effet, d'abord dramaturge, elle a écrit ses textes les plus puissants à la veille de la chute de l'ancien régime et y anticipait la débandade de ce dernier. Avec "Otages", "The End" et "Monstranum's", Leila Toubel donnait toute sa substance aux dernières créations de Ezzeddine Gannoun avant de tirer sa révérence du Théâtre El Hamra dont elle fut longtemps l'égérie.

Lancée depuis dans une démarche de soliste, Toubel ne se contente pas d'écrire les textes qu'elle portera en scène. En effet, c'est elle qui adapte ces textes pour la scène, les réalise, les incarne avec subtilité et émotion. Ce fut le cas pour "Solwene", une oeuvre bouleversante, applaudie partout. Ce sera certainement le cas pour "Hourya", sa nouvelle création dont elle signe le texte et la mise en scène et qu'elle présentera prochainement à El Teatro.

Pour ce spectacle musical et théâtral, Toubel a fait appel au pianiste tuniso-français Mehdi Trabelsi dont le piano devrait donner une dimension supplémentaire à ce travail scénique. Avec des costumes sobres signés Besma Dhaouadi, les deux complices seront sur scène pour un nouvel hymne à la vie qui oscille entre la colère et l'enthousiasme et qui devrait être créé six ans après la révolution de janvier 2011.

 

La grâce, le mordant et la musique

Porté par un texte à la poésie mordante et sensuelle, "Hourya" est un spectacle dont le titre est polyphonique et renvoie aussi bien à la liberté qu'à un prénom féminin. Cette nouvelle oeuvre de Toubel poursuit l'introspection cathartique initiée avec "Solwane". A la fois plaidoyers et réquisitoires, les textes de Toubel sont d'abord un regard posé sur les individus, leur courage, leurs démissions et leurs interrogations. Son théâtre a le don d'interpeller les consciences tout en tendant un miroir aux spectateurs. Il a la vertu d'exprimer tout haut et dans la clarté ce que chacun de nous ressent confusément en son for intérieur.

C'est ce qui fonde l'interaction de Leila Toubel avec son public: une synergie intense avec un zeste d'humour et une langue tunisienne des plus imagées. Au-delà opère la magie de la scène et, cette fois, la musique de Mehdi Trabelsi. "Hourya" est actuellement au dernier stade de sa création et s'annonce comme le spectacle théâtral et musical qui ouvrira l'année 2017 avec grâce et mordant.

Hatem BOURIAL