Khaled Ben Sassi à pied d’œuvre - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Feb.
20
2019

L’AS M a fini par dénicher un entraîneur

Khaled Ben Sassi à pied d’œuvre

Mercredi 9 Novembre 2016
نسخة للطباعة
Khaled Ben Sassi à pied d’œuvre

 

Après trois longues semaines de recherche infructueuses depuis le départ de Gérard Buscher, l'AS Marsa a enfin un entraîneur. Ce sera Khaled Ben Sassi qui conduira l'équipe pour le restant de la saison. en effet après les contacts établis en premier lieu avec Khaled Ben Yahia, puis Chiheb Ellili et le dernier du longue liste Nabil Kouki qui a pris un temps de réflexion avant de se rétracter à son tour, les nouveaux responsables de l'équipe marsoise se sont rabattus dans un premier temps sur Lotfi Sebti pour finir par porter leur choix sur Khaled Ben Sassi qui a donné son accord et sera dès cet après-midi au Chtioui. 

Khaled Ben Sassi, bien qu’il ne fasse pas l’unanimité à La Marsa sera dès cet après-midi au Chtioui pour faire la connaissance des joueurs et commencer un travail de longue haleine pas facile certes mais pas impossible pour éviter à l'ASM une rétrogradation dès le premier tour avant de voir plus clair lors du play-out. 

Selon les informations que nous avons recueilli auprès des dirigeants marsois, c'est le nouveau comité chargé du football  qui serait l'instigateur de l'arrivée de Ben Sassi à La Marsa et c'est Slah Bouchoucha  qui sera à ses côtés pour le reste de la saison dont l'absence n'aura duré que quelques mois. 

Aujourd’hui contre la JSK

Avant l'arrivée de Khaled Ben Sassi, le staff technique en place composé de Bouguerra et Euchi a programmé deux rencontres amicales. La première aura lieu cet après-midi sur la pelouse du Chtioui contre la JS Kairouan, la seconde se déroulera le samedi prochain probablement à Bizerte contre le CAB.

Le nouvel entraîneur de l'ASM aura l'occasion de voir à l'œuvre tous les joueurs à sa disposition pour pouvoir commencer à partir de la semaine suivante la préparation de la rencontre de la 7ème journée contre le CA à Radés, puis le périlleux déplacement à Metlaoui.

M.R